DSC_4870 copie

Les chants du livre bleu

Gwerzioù et sonioù notés par Maurice Duhamel
Marthe Vassallo : chant traditionnel breton a cappella, toy-pianos, Dulcitone.

Plus de quatre cents mélodies de tradition orale notées dans les premières années du XXe siècle : les Musiques Bretonnes de Maurice Duhamel offrent à la fois une émouvante plongée dans un paysage musical vieux de cent ans, un large écho à celui d’aujourd’hui, et un fascinant voyage entre écriture et oralité. Bien des musiciens en ont extrait un air pour enrichir leur travail. Mais jamais cet ouvrage n’a été abordé pour lui-même dans un travail artistique.

C’est ce que propose Marthe Vassallo : un programme entier de chansons issues des Musiques Bretonnes, interprétées en acoustique a cappella – leur état naturel -, en tirant profit des surprises que cela permet. Dégagée de la nécessité d’une sonorisation et même d’une scène, l’interprète explore le lieu du concert, et la distance entre elle et l’auditoire, comme elle parcourt le chemin qui mène des pages au chant.

Dans un spectacle repensé chaque fois pour les exigences de l’endroit, elle installe un petit bric-à-brac de lumignons et de pianos-jouets, déchiffre et se trompe, réfléchit à voix haute, lit en français les textes fascinants des complaintes ; elle peut fredonner à l’oreille du public ou faire sonner la salle. Telle chanson satirique devient une rumeur qu’elle fait passer dans le public ; telle gwerz est d’abord lue au piano-jouet en comptant les temps et finira par se déployer en une terrifiante histoire…

Et « histoire » est bien le mot, car si ce n’est une réflexion sur l’interprétation, l’oral et l’écrit, il est avant tout l’occasion de vivre, dans une proximité rare, l’émotion d’histoires tour à tour déchirantes, légères, acérées, fantaisistes, et toujours hautes en couleur. Quand tout se termine par une chanson harmonisée par Duhamel, et jouée au Dulcitone –étonnant clavier centenaire aux sonorités de Fender et de célesta – c’est le générique de fin d’une véritable séance de cinéma.
Avec Les Chants du livre bleu, Marthe Vassallo, qui mène une double vie de grande voix de la musique bretonne et de chanteuse classique, réaffirme un attachement toujours plus fort au chant traditionnel solo. Pensé comme un rêve éveillé, ce spectacle est un hommage à la vitalité des chansons, et au chant a cappella comme une forme essentielle de la musique, à toute époque et en tout lieu.