La Bretagne à Braz ouverts

ACHILLE GRIMAUD et ALDO RIPOCHE – contes accompagnés au violoncelle

C’est un récit à deux voix

Celle de la tradition orale bretonne et celle de la musique baroque.

Quand ces deux univers se rencontrent, les histoires et croquis de Bretagne de Le Braz se révèlent.

S’ouvrent alors des images d’autrefois, loin des cartes postales folkloriques, mais celle de la vie bretonne, avec ses mystères et ses croyances.

Achille Grimaud à la langue agile et Aldo Ripoche à l’archet aiguisé nous amènent au coeur de ce périple.

duo1

« Et la mer ne se contente pas de ciseler la Bretagne : elle la pénètre, elle y pousse son flot, elle l’y insinue, comme un jet de sang vital, par les vingts, les trente estuaires, aigus et secrets, qui établissent une véritable circulation marine jusque dans les entrailles mêmes de la terre bretonne.

C’est dans ces fonds de vallée, retirés parfois à dix et douze kilomètres du rivage, mais journellement visités par le flot, que, dès le commencement de l’histoire, la plupart des cités armoricaines ont pris naissance »

Anatole LeBraz : « La Bretagne à travers l’Histoire »

AU PROGRAMME

des textes : extraits de « le paysage Breton » d ‘Anatole Le Braz
des contes traditionnels
des proverbes et dictons traditionnels
des musiques traditionnelles
de la Musique baroque 

 

ACHILLE GRIMAUD

L’oeil qui frise, le sourire en coin, la malice en bandoulière, Achille Grimaud peut tout se permettre; réactiver les souvenirs d’une enfance minérale et océanique et les heurter aux univers les plus sombres.

Au gré des images qu’il raconte, des films qu’il construit, il crée un univers empreint de nostalgie et dont la naïveté renvoie à la dureté du monde.

Et tout ça l’amuse beaucoup.

Le ton est libre, l’écriture délivrée du texte, et la parole n’a de cesse de s’actualiser : à chaque représentation se recrée l’histoire. Un seul objectif : faire mouche

ALDO RIPOCHE

Il s’est produit dans de nombreuses salles prestigieuses Théâtre de la Ville de Paris, Studio 104 de Radio-France, Opéra de Lyon, Auditori de Barcelone, Cathédrale de Carthage, Kennedy Center de Washington, Centro National de los Artes de Mexico, Rolls Roys festival de Londres, la Folle Journée de Nantes, de Lisbonne, de Bilbao…

Curieux de toutes les rencontres artistiques, il a collaboré à des productions théâtrales, chorégraphiques ou cinématographiques et, durant une vingtaine d’années, a exploré le répertoire traditionnel Breton en compagnie du chanteur Yann-Fanch Kemener.

Pour ce spectacle Aldo Ripoche joue une viole de 1764