yann fanch kemener

Le samedi 16 mars 2019, Yann-Fañch Kemener nous quittait.

Quand un homme d’engagement, artiste au talent inouï, ayant su avec force, détermination et générosité faire vivre sa culture, nous quitte, la peine est immense.

Yann Fañch était breton, passionnément habité par la culture de sa terre, de son pays. Il était absolument pétri dans le tréfond de son être et de son âme de cette culture bretonne qui l’a construit et a été toute l’architecture de sa vie.

Il n’a eu de cesse de faire vivre cette langue, ses chants, sa poésie, son histoire.  Héritier d’une longue et fertile tradition, il a poursuivi le chemin en l’explorant dans ses moindres recoins auprès des anciens du Krezih Breizh. Artiste accompli, il fut aussi un merveilleux passeur transmettant sans relâche à la jeune génération et a suscité de nombreuses vocations auprès de chanteurs du pays.

Yann-Fañch était un homme qui savait parfaitement où il se situait dans le paysage artistique du moment. Il était véritablement habité par sa mission d’héritier, de dépositaire et de passeur de sa culture. Tout cela faisait de lui un artiste sensible et sans prétention aucune.

De nombreux livres et une multitude de disques jalonnent son parcours d’artiste, sans parler de ses nombreuses collaborations et spectacles mettant en musique de nombreux poèmes ou chants de la tradition.

Travailler avec Yann-Fañch a été passionnant et très enthousiasmant, tant la collaboration a été riche, exigeante, faites de partages et d’échanges tous plus exaltants les uns que les autres.

Hommage de Jean-Michel Le Boulanger Vice-Président en charge de la Culture au Conseil Régional de Bretagne